ONU – 11e conférence sur les changements climatiques

En se promenant, un homme aperçoit une femme qui chante dans le parc. Il s’approche et porte oreille. Elle parle, mais d’une voix qui s’apparente plus au vent, à la pluie. Il écoute attentivement.

Elle lui parlera de l’air, de l’eau, de la terre et du feu, de l’équilibre sacré entre ces éléments, de la complexité et de la fragilité de la vie sur terre, de la fine ligne entre la vie et la mort, de la présence de l’homme et du danger que la planète court en ce moment vu le déséquilibre qui s’est installé.

Pour le peu de paroles qu’elle puisse dire, une panoplie d’images émergent autour, comme si elles venaient l’aider à communiquer son propos.

Deux comédiens-chanteurs, six danseurs et un chœur de vingt-cinq enfants transposés dans une projection de vingt mètres de large.

Agence : Productions Phaneuf